Malgré cinq années de gestation, le Windows le plus ambitieux d'une dynastie fondée en 1985 avec Windows 1.0 fête sa première année d'existence sans être parvenu à convaincre : trop lent et trop gourmand pour les critiques les plus objectifs, trop paranoïaque et trop hautain pour les opposants plus acerbes. Faute d'alternative facile à prendre (Linux est trop complexe pour les utilisateurs lambda et MacOS reste rivé à une plateforme unique), Microsoft jouait pourtant sur du velours. Sauf qu'il s'avère que, face à un OS aussi décevant - et au parc de logiciels compatibles aussi restreint - c'est Windows XP le concurrent le plus coriace.

Est-ce qu'il va y avoir enfin de la place pour d'autres OS?

Bien sûr, Vista finira sans doute par équiper la majorité des micros. Mais il ne devra pas cette réussite à ses qualités techniques. Plus triste encore, comme le fait remarquer le blog technologie du Wall Street Journal, Vista aura perdu la guerre de l'opinion publique.

Est-ce que l'opinion publique sera assez forte pour faire bouger les choses?

Le Monde Informatique : Windows Vista fête son premier anniversaire sans éclat.